Test : Warriors Orochi 4.

Cette année le studio Koei Tecmo a vu les choses en grand pour cet opus de Warriors Orochi 4, puisqu’il ne compte pas moins de 170 personnages jouables comprenant ceux de Warriors Orochi 3 Ultimate Return, de Dynasty Warriors et de Samurai Warriors. Un choix plus qu’exhaustif (voir un peu trop!)

ow4
Warriors Orochi 4

Caractéristiques


Test éffectué sur : PlayStation 4

Disponible sur: PlayStation4, X box, Switch et PC

Développeur: Omega Force

Editeur: Koei Tecmo Europs

Date de sortie en France: 19 Octobre 2018

 

Le Jeu.


Les fans de la série le savent mais ce Warriors Orochi 4 est un crossover des deux grosses séries du studio Koei Tecmo que sont Dynasty Warriors et Samurai Warriors. Bien que l’histoire ne soit pas folle, elle ravira les adeptes de la première heure, ils  apprécieront le mélange des histoires entre l’ère Sengoku et le conflit opposant les Trois Royaumes. Dans ce jeu, on reprend les bases qui ont fait la gloire de la série, on y ajoute un démon nommé Orochi qui n’aura qu’une envie : détruire ce monde.

A tout cela on ajoutera une pincée de Divinité grecques (Zeus, Athéna, Ares, Perseus et Odin) qui viendront eux aussi prendre part à la bataille. On complète le tableau avec des dialogues qui seront d’une longueur absolue et inutile à l’histoire.

Le petit bémol dans ce jeu, c’est qu’il est certes en japonais pour les voix,mais ça à la limite sa passe bien dans l’environnement du jeu. Mais les sous-titres ne sont disponibles qu’en anglais !!!!!

 

Le Gameplay.


Au début de l’aventure on démarre avec les 3 personnages de bases et les ennemis assez simples à terrasser. Pendant chaque combat vous gagnerez des points d’expérience, gagnent des niveaux et des points de capacités qu’il nous faudra dépenser judicieusement dans l’arbre des compétences du combattant. On va donc pouvoir enchaîner les combos à grands coups de spam du carré et du triangle. Rien de biens révolutionnaire me direz-vous mais si, car cette année la magie fait son apparition. Des sorts puissants permettant de faire des combos impressionnants, et plus les ennemis seront nombreux prisonniers du sort, plus il sera puissant (par paliers de 300 et 1000 ennemis). A chaque fin de chapitre, de nouveaux persos vont rejoindre votre escouade et vous soutenir au combat. Grâce à eux vous serez en mesure de faire une attaque à sept. Elle touchera toute la zone de combat vous permettant au passage de vous débarrasser d’un grand nombre de gêneurs.

Un autre aspect intéressant: l’amélioration des persos, des armes et des armures. Chaque personnage à son arbre d’évolution personnel qu’il faudra remplir, ainsi qu’un type d’arme. L’évolution des persos est assez rapide car vous accumulez pas mal d’EXP au cours des batailles, mais le nombre important de combattants nous donne du fil à retordre quand vient le choix de la distribution des niveaux. Les combats vous offrent la possibilité de récupérer des armes parfois plus puissantes que celles qui vous équipent. N’hésitez donc pas à chaque chapitre de vérifier votre loot et d’améliorer votre équipement grâce aux matériaux récoltés et évidemment un peu d’argent. Un mode d’entrainement automatique permet aussi de faire évoluer 3 personnages sans avoir besoin de les jouer. Autant dire que c’est un sacré gain temps quand on veut que tout le monde soit au maximum.

 

Mon Avis.


Pour commencer, je n’ai jamais été un grand fan des jeux de style Musô mais ce Warriors Orochi 4 m’a bien plu. Un défouloir dans le plus pure style japonais. Ce ne serait pas le meilleur de la série mais au moins on prend plaisir à parcourir l’histoire qui manque un peu de profondeur. Là où les développeurs ont assuré c’est au niveau des graphismes, les détails des costumes et des armures, de l’environnement et surtout des visages des protagonistes. Le jeu nous offre une durée de vie honorable, le temps de débloquer quelques nouveaux guerriers, de monter ses favoris au niveau maximum et d’aller au combat sans plus attendre. Les plus pointilleux passeront plusieurs heures à essayer d’avoir les 170 persos et de tous les avoir aux niveaux MAX.

Il existe un mode PvP (Player versus Player) sur ce jeu qui m’a laissé sur ma faim pour être honnête. C’est du trois contre trois, ça ressemble à de la conquête avec la prise d’une base et ça tourne vite à un qui va contre-attaquer le mieux. En somme il devient très vite lassant et le mode coopération prendra vite le dessus.

Une petite refonte du moteur de jeu pourrait apporter un grand plus aux futurs jeux de chez Omega Force car on le sent vieillissant et guère changeant au fil du temps.

 

La note.


14/20.

 

Remerciements.


Encore une fois j’adresse un grand merci à KochMedia sans qui ce test n’aurait jamais vu le jour. MERCI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close