Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk

Attendu dans l’hexagone pour le 21 Septembre 2018, Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk est un RPG pur et dur. J’ai la chance de pouvoir y jouer depuis une petite semaine, grâce à @KochMediaFR, et après une bonne trentaine d’heures de jeu, il est temps que je vous donne mon avis.

Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk_20180918232723
Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk sur PS4.

Le Jeu.


Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk est un Dungeon Crawler qui a vu le jour au Japon en 2016 sur PS Vita et qui va pointer le bout de son nez chez nous le 21 Septembre 2018 sur PS4 et Nintendo Switch.

L’Aventure se vivra aux côtés de Miss Dronya, la Sorcière du Crépuscule, et de sa jeune disciple Luca. Elles sont en possession d’un grimoire appelé « Tractatus de Monstrum« . C’est grâce à lui que nous allons pouvoir explorer le labyrinthe de la ville de Refrain. Pour se faire nous contrôlons des pantins de bois créés par Luca. Le jeu nous fera alterner entre des phases de dialogue ( parfois très longues), des phases de préparation afin de rendre vos marionnettes les plus fortes possibles. Comme tout bon RPG qui se respecte la clé sera l’évolution de vos personnages. plus vous combattrez, plus vous gagnerez d’EXP et plus vos pantins vont gagner en puissance, en point de vie et en capacités.

Avec cette idée en tête, il ne vous reste qu’une chose à faire. Partir a l’assaut du labyrinthe et de ses secrets (et de ses monstres aussi ^^).

Le Gameplay.


La prise en main est assez rapide car les déplacements se font logiquement, on avance de case en case, c’est à dire qu’une case est égale à un tour et il en est de même pour nos ennemis. Lorsque l’on entre dans un labyrinthe pour la première fois, la mini-carte est complètement noire et ne se dévoilera que lorsque nous avancerons dans une case jamais visitée. Les mouvements des ennemis sont aléatoires et imprévisibles. Cependant ils vous suivrons à la trace dès que vous entrerez dans leur champ de vision.

La ou le gameplay prend vraiment forme c’est quand il faut créer et ce servir des pantins. Le didacticiel est très bien fait car il va vous apprendre les bases (c’est le but me direz-vous) du combat et du rafistolage. Les combats se font au tour par tour et c’est à ce moment là que les stratégies doivent se faire. Si vous bourrinez les attaques ça passera pendant un certain temps mais faire à des adversaires plus costaux, il va falloir ruser et user des techniques spéciales de vos pantins. L’association des attaques physiques et des techniques vont s’avérer dévastatrices si elles sont utilisées au bon moment. Comme dans tout RPG qui se respecte, plus les ennemies seront forts ou nombreux plus ils apporteront d’EXP à l’équipe et plus vos pantins vont se renforcer, attaquer plus fort ou encore apprendre de nouvelles techniques.

En parallèle à ça, il vous faudra rapporter de vos explorations un maximum de Mana afin de développer les capacités du Tractatus de Monstrum.

Mon avis


Ce Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk est un jeu au genre bien particulier et pour un public vraiment ciblé. Moi qui ne suis pas habituellement fan de ce type de jeux, j’ai été agréablement surpris de l’ambiance qu’il s’en dégage. L’histoire est prenante et les personnages sont aussi sympathiques que charismatique. Dronya chez qui on sent une certaine bienveillance envers sa jeune disciple, même si parfois elle est un peu rude avec elle. La bonne traduction française rajoute un plus à ce jeu, la ou certaine importation souffre d’une traduction parfois hasardeuse, la il n’y a rien à redire de se coté-ci. En revanche je ne sais pas si c’est propre au style Dungeon Crawler mais je trouve les décors, même si ils sont très bien réalisés, assez répétitifs voir un peu ennuyeux. Quand vous passez un certain temps dans un labyrinthe le decors deviens presque lassant. A contrario ce côté répétitif du level design vous fait vraiment vous sentir perdu au milieu du labyrinthe et la sortie n’ai pas toujours évidente à retrouver si on ne consulte pas sa carte. Au final c’est une bonne expérience pour moi qui est découvert ce type de jeu.

Remerciements.


Avant de conclure je voudrais adressant un merci tout particulier aux équipes de @kochmediaFR sans qui je n’aurais jamais eu l’occasion de pouvoir tester ce jeu et donc de vous donner mon point de vue dessus. Merci a eux !!

La Note.


14/20.


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close